Spectres

Des atmosphères électriques où l’humain, évaporé, est réduit à ses conséquences et passages. Déjà demain, une apocalypse joyeuse. La nuit lutte pour son repos, contre une énergie gisante et épuisante.